Horizon Béton

Des briques rouges entassées, encadrées de béton. Des immeubles de vingt étages couverts de poussière et de sable. Le paysage urbain égyptien est terrifiant et fascinant à la fois.

Le Caire est encerclé par la Ring Road construite entre 1985 et 2001. Alors que sa vocation était de contenir la ville, sa création a entraîné l’urbanisation massive des périphéries.

Sur les îles agricoles de Dahab et Warraq, au milieu de la capitale égyptienne, les terres cultivables sont progressivement grignotées par les constructions et menacées par des projets immobiliers.

Marsa Alam, petite ville sur la côte sud la mer Rouge, s’est développée grâce à l’exploitation de l’or dans la région. Son enrichissement a conduit à la construction de nombreux complexes hoteliers et habitations, abandonnés en cours d’édification lors de la révolution de 2011.

Alexandrie, deuxième ville du pays, subit l’expansion massive de tours de dizaines d’étages le long de la corniche, défigurant ainsi le paysage.